• Coup de mou général....

    Coup de mou général....

    Cet article ne va pas spécialement être très gai et risque d'être un peu long. Je vous aurais prévenu... Mais je crois que j'ai besoin de coucher tout ces ressentiments pour tenter de me libérer un peu ...

     

    En ce moment, j'ai un coup de blues un peu général. J'ai du mal à trouver le sourrire et à positiver...

    Il y a bien entendu plusieurs raisons à ce petit coup de mou général.

    Tout d'abord, il y a un an que ma grand-mère maternelle nous a quitté et donc forcément je pense davantage à elle en ce moment parce que ça me rappelle toute la douleur que j'ai ressenti quand j'ai appris son décès. 
    C'était une femme forte avec un caractère bien trempé mais avec ses petits enfants elle était juste extra. Souriante, généreuse et tellement gentille. Elle avait toujours une petite appelation gentille pour s'adresser à nous (enfin quand elle trouvait enfin notre prénom^^ Elle disait tous les prénoms féminins de la famille avant de trouver le notre ! Ca me faisait beaucoup rire ...) Personnellement, j'avais souvent le droit avec "mon p'tit poulet", "mon petit rat de l'opéra"(en lien avec la danse classique), ou "ma petite chérie". J'aimais beaucoup celui qu'elle donnait à ma mère "Doudou" ou "mon p'tit dur". 
    J'ai bien entendu pleins de souvenirs avec elle. Il suffit que j'écoute une chanson, que je sente un parfum ou que j'apercoive un truc qu'elle aimait, et voilà je me replonge dans tous ces merveilleux souvenirs que j'ai d'elle. 
    C'est donc assez dur pour moi en ce moment parce qu'elle me manque vraiment et que j'aimerais juste pouvoir la revoir et lui parler.  
    De plus, à cet période là, il y a un an, je passais également ma soutenance de TFE. Mes parents ne m'avaient son décès qu'après ma soutenance pour ne pas me perturbé avant au risque que j'échoue. Ils ont vraiment eu raison de procéder comme ça, parce que c'était déjà une catastrophe cet oral, si en plus j'avais eu ce chagrin au même moment ca aurait été 10 fois pire... Il n'empêche que je me souviens avoir passé une journée tout simplement horrible ce jour là... Ma soutenance avait été le pire oral de toute ma vie malgrè le fait que je m'étais super bien préparé. J'appel donc mes parents pour leur raconter mon déboire, et après mon père m'annonce donc le décès de ma grand-mère... Je me souviens avoir crié et pleuré en même temps... Je n'arrive pas à expliquer clairement, mais j'avais l'impression d'avoir un choc interne... J'étais à la fois partagé entre la déception et le doute liée à mon oral et le chagrin, la tristesse lié au décès de ma Mémère Nenette. 
    Bref une période vraiment pas facile. Je vous passe les détails d'une autre déception liée à une ignorance profonde d'une proche qui m'a énormément déçue et blessée. Heureusement, tous les autres m'ont beaucoup soutenu et épaulé dans cette période difficile.
    De plus, je devais vite me ressaisir car je passais mon Diplôme d'Infirmière 1 mois après. Ma grand-mère ayant été infirmière, je me suis repris en me disant qu'elle aurait aimé que j'obtienne ce Diplôme.

    Donc voilà une des premières raisons de mon coup de mou du moment. Mais bien évidemment ce n'est pas tout.

     

    Infirmière. Ce métier a toujours été plus ou moins une évidence pour moi. Je ne me voyais pas aller à la FAC, rien de me tentait et j'avais plutôt envie d'une formation professionnelle dans un corps de métier où il y a des relations humaines.
    Je ne regrette pas mon choix de métier loin de là. Simplement, en ce moment dans le service où je suis je trouve que c'est un peu dur et un peu intense. Je l'ai choisi ce service donc je n'aurais pas à me plaindre normalement. Mais je ne suis pas du genre à garder les choses pour moi donc je déballe.
    Je me sens un peu blazée de jour en jour après chaque journée de travail en ce moment. On cours partout, on bataille pour pleins de choses(papiers, dossier, médicament, laboratoire, pharmacie, commande de matériel,...) on règle des soucis, tout en continuant notre travail habituel. Sauf qu'en réglant des soucis, ça ne convient pas à certaines personnes, et on se prend des remontées injustifiées ou just inadaptée pour les autres. Ce que je peux comprendre, il y a eu des oublis, c'est normal qu'on se prenne une réflexion mais c'est gavant de prendre pour les autres....
    Les entrées/ sorties sont notre lot quotidien, à peine un patient sort que la chambre est reprise en suivant. La charge de travail est de plus en plus lourde. Certains patients ne se rendent pas compte de toute cette charge et nous en demande encore plus "tout de suite et maintenant!". Et tout ça, en devant resté zen, compétente et efficace en tout point.....
    En fait, je m'aperçois peu à peu que je passe plus mon temps à râler et à souffler que de sourrire et d'apprécier chaque journée de travail comme pourraient le faire d'autres personnes.
    Je vous rassure il y a quand même de bons moments entre collègue, avec certains patients compréhensifs et agréables. Mais je trouve que ces bons moments se font de plus en plus rares ces derniers temps... Cette charge de travail et cette organisation de travail rendent tout le travail plus dur et plus douloureux (psychologiquement et physiquement) de jour en jour...
    Après comme je l'ai dis plus haut, c'est un coup de mou général, je ne vous attendais pas à ce que je sois très positive aujourd'hui... Je ne déteste pas mon métier, juste quelques points qui pèsent un peu lourd en ce moment.

     

    Sinon du côté personnel, ça peut aller. Comme je l'avais déjà dis dans un autre article, j'ai attaqué un régime suivi par une diététicienne. Sauf que cela fait 3 semaines et je ne vois pas de résultats... Alors c'est un  peu décourageant. Je la revois Mardi, j'espère qu'on pourra faire bouger un peu les choses...
    Autre petite déception d'hier soir (voyez c'est tout frais!), ma meilleure d'amie d'enfance devait venir me rendre visite cette semaine, mais elle a préféré annuler son séjour içi pour aller rendre visite à son chéri sur Reims parce qu'l lui manquait trop. Soit ! Mais c'est vrai que ça m'aurait vraiment fait du bien de l'avoir à la maison une petite semaine histoire de me changer les idées...

    Et dernière petite chose, j'en ai marre de ne pas aboutir mes projets en cours. J'entame des tas de trucs et je ne vais pas au bout des choses. Ce sont de petites choses mais je ne les termine pas. 
    De plus, j'ai pleins d'envie en tête pour mon Pidou et moi comme de voyages par exemple, mais on se ne fixe rien et du tout rien n'aboutit! On a déjà parlé d'aller à Londres, à Disneyland Paris, en Irlande, à Toulouse, ... bref pleins de projets qui ne se font pas parce qu'on ne prend pas le temps de les mettre en place et ça commence à me peser un peu tout ça. Surtout que j'ai encore pleins d'envie pour lui et moi comme le Québec ou encore les USA mais bon pareil ça n'aboutira pas parce qu'on ne prends pas la peine d'essayer de le mettre en route. La difficulté à avoir des jours de repos pour lui, et notre manque d'expérience question voyage font pencher la balance dans le mauvais sens.... Donc c'est un peu chiant tout ça et j'aimerais bien que ca change un peu mais bon... 

     

    Enfin voila....je crois que j'ai bien déballé mon sac! Ca fait du bien de libérer un peu tout ça. Je ne vous demande pas spécialement de réagir ou de venir m'en parler( si vous le faites y'a pas de soucis mais c'était pas le but de la manoeuvre) mais voilà je voulais juste écrire tous mes ressentiments...

     

    « DIY // Un porte bijouxSuivi régime #2 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :